Au Québec, les parcs de stationnement multi-étagés sont régulièrement soumis aux effets nocifs du cycle gel et dégel, des sels de déglaçage et des abrasifs.

Stationnement étagé

Voilà pourquoi la Régie du bâtiment du Québec oblige désormais les propriétaires à vérifier et à entretenir périodiquement tous les stationnements dont au moins une surface de roulement ne repose pas sur le sol. Les débarcadères, rampes et aires de stationnement extérieurs peuvent également être assujettis.

Un parc de stationnement doit être entretenu de façon à être exempt de tout défaut pouvant compromettre la sécurité ou contribuer au développement de conditions dangereuses.

Vérification approfondie par un ingénieur

Le propriétaire doit obtenir à tous les 5 ans un rapport de vérification approfondie d’un ingénieur établissant que le stationnement ne présente aucune condition dangereuse, et s’il y a lieu, des recommandations visant à corriger les défauts pouvant contribuer au développement de telles conditions. La première vérification devait être effectuée au plus tard le 18 mars 2016.

Le Groupe SOLROC est qualifié et équipé pour évaluer la nature et l’ampleur des dommages structuraux d’un parc de stationnement. Les services du Groupe Solroc englobent tous les aspects de vérification de la condition de la structure incluant le prélèvement d’échantillons, les essais de laboratoire, les analyses chimiques, le sondage au marteau et la rédaction du rapport.

Le rapport de l’ingénieur doit contenir entre autres les renseignements suivants:

  1. les résultats de la vérification de tous les éléments structuraux: caractéristiques du béton, état de l’activité de corrosion des armatures, description des défauts pouvant contribuer au développement de conditions dangereuses et leurs causes;
  2. la localisation des défauts relevés;
  3. la description des travaux correctifs ainsi que l’échéancier recommandé pour leur réalisation;
  4. un sommaire du rapport confirmant que le parc de stationnement ne présente aucune condition dangereuse, et s’il y a lieu, que des recommandations ont été adressées au propriétaire;

Vérification de tous les éléments structuraux.

Fréquence des vérifications approfondies

Le propriétaire d’un stationnement doit obtenir un rapport de vérification approfondie entre 12 mois et 18 mois après la fin de sa construction.

Si le stationnement a plus d’un an et moins de 5 ans le 18 mars 2013, un rapport doit être produit avant le 18 mars 2014. Cette vérification n’est cependant pas exigée si l’ingénieur responsable de la surveillance des travaux de construction a rédigé, moins de 18 mois après la fin des travaux, un rapport répondant aux mêmes exigences que celles d’une vérification approfondie.

S’il s’agit d’un stationnement construit depuis plus de 5 ans, le propriétaire doit obtenir un rapport de vérification dans les 3 années suivant le 18 mars 2013.

Par la suite, le propriétaire doit obtenir un rapport de vérification approfondie tous les 5 ans. Une vérification doit aussi être effectuée à la suite de tout événement pouvant avoir une incidence sur le comportement structural du stationnement.