Caractérisation environnementale

Propriété résidentielle à Pointe-Claire

Le Groupe Solroc - Projet caractérisation environnemantaleObjectifs

L’étude avait pour objectif de délimiter la contamination découverte en 2004 provenant d’anciens réservoirs d’huile à chauffage sous le balcon arrière de la propriété afin de vérifier la qualité environnementale des sols et de l’eau souterraine interceptée en vue de travaux de réhabilitation.

Ampleur et résultats

On a fait trois forages jusqu’à 4,9 mètres dce profondeur et équipés en puits d’observation pour l’échantillonnage de l’eau souterraine. Des signes olfactifs et visuels de contamination ont été notés. Vingt et un échantillons de sols et trois d’eau souterraine ont été prélevés. Les résultats d’analyses ont démontré des concentrations en hydrocarbures pétroliers C10-C50 et en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) supérieures au critère générique C établi par le Ministère de l’Environnement (MDDELCC). À l’extérieur de la maison, on a estimé des volumes de 328 tonnes métriques de sols contaminés dans la plage A-B, de 170 tonnes métriques dans la plage B-C et de 60 tonnes métriques des sols contaminés au-delà du critère C, à excaver. À l’intérieur de la maison, on a estimé 53 tonnes métriques de sols contaminés au-delà du critère C. Il a été recommandé de procéder aux travaux de réhabilitation de la propriété afin que les sols et les eaux souterraines respectent le critère générique B pour l’usage résidentiel.

Intérêt particulier de ce projet

Ce genre de caractérisation environnementale est courant et parfaitement maîtrisé par les experts du Groupe SOLROC. Ce type de projet d’envergure modeste est idéal pour former les jeunes diplômés en environnement qui rejoignent régulièrement les rangs  de la compagnie. SOLROC peut témoigner de centaines d’études comme celle-ci, mais aussi des cas d’évaluations et de réhabilitations d’envergure à travers le Québec, toutes accomplies avec succès.