Ces substances se rerouvent dans plusieurs matériaux et objets courants tels que les cloisons, commutateurs thermostatiques et peintures.

Les substances délétères généralement redoutées dans le domaine du bâtiment sont l’acrylonitrile, l’arsenic, l’amiante, le benzène, les émissions de fours à coke, l’oxyde d’éthylène, les isocyanates, le plomb, le mercure, la silice, le chlorure de vinyle, les émanations de formol issues de la MIUF, les biphényles polychlorés (BCP), les composés organiques volatils (COV), les spores/moisissures et le radon.

Dans le domaine résidentiel, les plus fréquents sont l’amiante (isolants et cloisons), le mercure (dans les commutateurs thermostatiques, éclairage à tubes), le plomb (peinture et soudures de plomberie), la silice (mortiers, crépis et pierre), la mousse isolante à l’urée formaldéhyde (isolation thermique), le radon (air ambiant) et les spores et la moisissure (air ambiant).

SOLROC possède l’expertise requise pour identifier et assister ses clients dans l’élimination de toutes ces matières

Vieux transformateur contenant des BCP
© Sturmovik - CC BY-SA 3.0