SOLROC offre une gamme étendue de services de contrôle de la qualité et d’essais de matériaux de construction

Contrôle des matériaux lors de la construction de bâtiments commerciaux, résidentiels et industriels

  • essais en laboratoire selon les normes CSA (Association canadienne de normalisation ) et BNQ (Bureau de normalisation du Québec )
  • contrôle qualitatif des matériaux et essais in situ sur béton, mortier, coulis de ciment, briques, béton bitumineux, agrégat, sols, matériaux recyclés, matériaux stabilisés, membranes, époxy, etc.
  • contrôle des enrobés bitumineux par thermographie infrarouge
  • ingénierie des matériaux; vérification et approbation des fiches techniques des matériaux granulaires et des bétons
  • expertise sur pierre concassée
  • détection de réactivité à la pyrite (IPPG - indice pétrographique du potentiel de gonflement )
  • détection et expertise sur la pyrrhotite
  • inspection d’infiltration d’eau, systèmes de drainage, toitures, etc.
  • Inspection de toitures et de membranes d’étanchéité (notre bureau est membre de l’AMCQ - Association des Maîtres Couvreurs du Québec ) par inspection visuelle, thermographie, hygromètre nucléaire et essais d’étanchéité à l’eau par des inspecteurs en toiture accrédités par l’AMCQ

Contrôle de compaction.

Essai pressiométrique - Foreuse APAFOR 450 RP

Pour les ouvrages d’art majeurs tels que des autoroutes, les ponts, les viaducs, les barrages, les tunnels, les ports, etc.

  • inspection visuelle des structures des bâtiments industriels, commerciaux, de soudures par magnétoscopie à l’état humide ou sec, détection des barres d’armatures, inspection et évaluation de l’état de béton des dalles de stationnements, tabliers des ponts et de tout ouvrage d’art par méthodes non destructives (sondage au marteau, potentiel de corrosion, essais à la demi-cellule, évaluation de la carbonatation, résistivité, pH…) et par méthodes destructives (carottage, essais à la compression, bulles d’air occlus et autres selon la demande)
  • évaluation de la résistance de béton in situ par Windsor probe, Lok-Test et marteau à scléromètre Schmidt Hammer; sondage des bétons par méthodes non destructives
  • surveillance de travaux d’excavation, de travaux sous-œuvre, de travaux de terrassement de sols et de la mise en place des matériaux de remblai par compaction, stabilité des pentes et des remblais, évaluation de capacité portante
  • relevé des vibrations par séismographe lors des travaux de démolition ou dynamitage
  • surveillances des travaux d’implantation des pieux ou caissons
Solroc - Contrôle des matériaux - Pyrrhotite

Pyrrotite - Mine de Santa Eulalia Aquiles Serdan (Chihuahua), Mexique - © Didier Descouens, CC BY-SA 3.0

Problèmes de pyrrhotite

La pyrrhotite est un minéral présent à l’état naturel dans le sol qui ne doit en aucun cas se retrouver dans l’agrégat utilisé dans la composition du béton. La pyrrhotite s’oxyde au contact de l’air et de l’humidité et elle dégage de l’acide sulfurique qui attaque la pâte de ciment.

De la pierre concassée « contaminée » à la pyrrhotite et extraite de deux carrières de la région de la Mauricie a servi pour les fondations de nombreux bâtiments entre les années 1996 et 2007. Plusieurs propriétaires dans les MRC de Maskinongé, des Chenaux et Nicolet-Yamaska, dans le secteur de Mont-Laurier ainsi qu’à Bécancour sont aux prises avec des problèmes majeurs liés à la réaction de pyrrhotite dans le béton qui peut gravement endommager les fondations.

Le signe le plus caractéristique de la présence possible de pyrrhotite dans le granulat du béton est l’observation de faïençage.

SOLROC possède l’expérience et l’expertise pour diagnostiquer et quantifier ce problème et fournir les preuves requises devant les tribunaux.